echauffement-cheval

Pourquoi faut-il s’échauffer avant de monter ?

Un pratiquant de sport équestre le sait, il est important d’échauffer le cheval avant de le faire travailler. Mais est-ce pour autant que vous êtes vous-même exempt d’échauffement ? Bien sûr que non. Il est aussi important que le cavalier échauffe ses muscles pour la multitude de raisons que voici.

Les raisons d’un échauffement obligatoire

Il n’y a pas que le cheval qui travaille lorsque vous le chevauchez. Un œil extérieur ne le remarquera peut-être pas, mais vos muscles entrent aussi dans les mouvements que fait le cheval. Dans le cas des sports en général, il y a plusieurs raisons pour lesquelles un échauffement est obligatoire avant de vous mettre en selle.

Élever sa température corporelle

Il est surtout question de faire en sorte de préparer l’ensemble de votre corps à l’exercice physique auquel vous êtes sur le point de le soumettre. C’est une préparation progressive qui peut durer entre dix et quinze minutes.

S’éviter les blessures

Lorsque votre corps est froid au moment où vous montez à cheval, il y a de grand risque qu’au bout d’un instant, vous vous en sortiez avec un claquage ou une blessure musculaire. Comme nous l’avons fait remarquer plus haut, il faut que le cheval soit échauffé avant de le mettre sur la piste, il doit en être de même en ce qui vous concerne. L’avantage, c’est que vous allez être sur le même diapason que votre cheval. Dans le cas contraire, vos muscles ne seront pas suffisamment détendus, votre rythme cardiaque sera différent du sien, ce qui pourrait vous pousser à faire des mouvements indésirables pour le cheval.

Optimiser sa réaction corporelle

Se mettre sur le même diapason que le cheval signifie que vous serez capable de réagir correctement aux différents mouvements de l’animal. Il vous sera même possible d’anticiper ses réactions. Cela vous permettra de savoir avec exactitude comment le canaliser au cours de votre travail. Mais pour cela, vous devez être suffisamment bien détendu et réceptif. C’est en cela que l’échauffement est utile. Le but est d’accroître vos capacités physiques, de les mettre au-dessus de celles de votre corps au repos. Essayez donc de faire quelques exercices d’étirement des genoux et de toutes vos articulations. Eprouver vos muscles, stimulera votre cerveau afin de vous faire jouir du maximum nécessaire à l’activité physique que vous vous apprêtez à faire.

Ne pas indisposer votre cheval

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le malaise des animaux d’écuries ne vient pas toujours d’agents pathogènes. Un cheval qui n’est pas monté comme cela se doit, ou qui ne se sent pas en sécurité lorsque vous le chevauchez aura tendance à se cambrer et à se montrer désagréable. Cela peut même aller plus loin et produire des défaillances physiques visibles, notamment sur le dos de l’animal.

La récupération musculaire

Quand vous vous échauffez correctement, vous ne souffrez pratiquement d’aucune douleur musculaire après une séance d’équitation. Et vous récupérez plus aisément. Pas de contraction musculaire et encore moins de courbatures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *