couverture-cheval

Comment choisir une couverture pour son cheval ?

Quand arrive l’hiver, plusieurs questions se posent pour ce qui est de la vie des chevaux. Entre autres, faut-il les tondre ? Ou encore comment les couvrir ? Pour ce qui concerne les couvertures pour chevaux, voici ce que vous devez savoir avant de faire un choix.

Tenir compte du grammage

Quand on parle de grammage en matière de couverture de cheval, il s’agit de l’épaisseur de la couverture. En règle générale, plus le tissu est épais, plus il produira de la chaleur pour le cheval. Cependant, toutes les épaisseurs ne sont pas adaptées à tous les chevaux. Le grammage varie entre 200 et 2000 deniers.

On conviendra de ce qu’un cheval qui n’a pas une santé particulièrement excellente aura besoin d’une couverture bien plus épaisse. Il en est de même pour un cheval d’un âge avancé. Un autre aspect dont il faut tenir compte pour faire le choix du grammage de votre couverture pour cheval, c’est la densité du pelage de l’animal. On sait qu’à l’approche de l’hiver, les poils poussent plus pour permettre à l’animal d’autoréguler un peu sa température corporelle. Dans ces conditions, il y a deux choix possibles.

Dans un premier temps, il vous faudra déterminer si vous compter faire travailler votre cheval au cours de la période hivernal. Si oui, il faudra mieux le tondre. Après chaque travail l’animal transpire. Il faut donc le débarrasser de ses poils pendant l’hiver pour lui éviter de geler. Cela dit, une fois la tonte effectuée, il faut choisir une couverture d’un grammage épais afin de lui permettre de se réchauffer assez rapidement. Si vous ne l’avez pas tondu, alors une couverture avec un grammage faible serait une bonne solution. Il y a quand même un dernier point à prendre en compte dans cette situation, c’est la température externe. En effet, il vous faudra choisir, ou plutôt adapter le grammage de la couverture aux températures externes. Par conséquent, s’il ne fait pas trop froid, même si l’animal est tondu, une couverture peu épaisse peut faire l’affaire.

Selon la matière

Plusieurs matières sont accessibles sur le marché de la couverture pour cheval. Il y a notamment le polyester. Cette matière est reconnue comme ayant un caractère respirant. Elle partage ce caractère avec le nylon. Il y a aussi les fibres synthétiques qui sont considérées comme souples et légères. Elles ont le potentiel de produire un peu plus de chaleur. En dernier point, on notera les doublures en polycoton et en coton. Ces deux matières sont plus aspirants que les précédentes citées.

Choisir selon les types de couverture

La chemise

Elle ne dispose pas d’agrafes sous le ventre. Elle est utilisée pour sécher le cheval juste après une douche ou après une séance de travail intense. Par contre, il faut la mettre sous une couverture pour qu’elle soit vraiment efficace.

La couverture d’écurie

Equipée d’un système d’attache, la couverture d’écurie est reconnue plus utile pour les chevaux dont l’existence se passe plus en box qu’ailleurs. Elle est utile en saison comme à la mi-saison. Elle n’est pas imperméable.

La couverture d’extérieure

Imperméable, cette couverture est bien plus solide que la précédente. Comme son nom l’indique, elle est conçue pour servir sur les animaux qui passent beaucoup plus de temps en dehors des box.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *