cheval-pelage

Comment faire briller le pelage de votre cheval ?

La Nutrition

Un beau pelage commence par une bonne alimentation de votre cheval. Aucun toilettage ne rendra votre cheval beau s’il n’est pas bien nourri.

Une alimentation riche en acides gras oméga 3 et oméga 6 est la première étape pour obtenir un pelage sain. Il existe de nombreuses façons d’ y parvenir, et vous devriez consulter un vétérinaire avant de modifier l’alimentation de votre cheval.

Votre cheval devrait recevoir un fourrage de haute qualité (généralement de la luzerne ou du foin, ainsi qu’un concentré (grain) qui contient au moins 7 % de matières grasses et 14 % de protéines.

À cela, vous pouvez ajouter quotidiennement une tasse de graines de tournesol d’huile noire, une tasse de graine de lin brun, une demi-tasse à une tasse entière d’huile de maïs, et une à deux cuillères à soupe de paprika. Attention toutefois avec le paprika qui peut provoquer des faux positifs aux dépistages de drogues pour ceux qui pratiquent des courses.

Parasites

Aucun cheval ne peut avoir un pelage brillant si son estomac est plein de parasites qui absorbent ses nutriments! Il est essentiel que tous les chevaux suivent un programme de vermifugation approprié. Votre vétérinaire peut vous aider à élaborer un programme de lutte contre les parasites adapté à votre région. La plupart des étables d’exposition utilisent soit un produit vermifuge quotidien dans l’alimentation de leurs chevaux, soit une pâte vermifuge toutes les quatre à six semaines.

Le Toilettage

Un cheval en bonne santé doit briller au soleil même s’il ne sent jamais le toucher d’une brosse, mais le toilettage quotidien va considérablement multiplier vos résultats !

Les chevaux de concours se font toiletter jusqu’ à deux heures par jour.

Toutefois,  Quinze à vingt minutes de brossage quotidien devraient suffire pour enlever la saleté et la poussière du pelage de votre cheval et stimuler ses glandes sébacées pour produire des huiles saines et brillantes.

Vous devriez d’abord nettoyer votre cheval à l’aide d’une brosse en caoutchouc. C’est une étape très importante car elle élimine les poils morts et la saleté. Cela fait aussi remonter à la surface les huiles de son pelage.

Ensuite, utilisez une brosse à poils durs pour enlever la saleté et les poils que vous venez de détacher. Ensuite, utilisez une brosse plus douce pour enlever les traces de poussière et « polir » le pelage de votre cheval.

Enfin, vous pouvez frotter tout le corps de votre cheval avec un chiffon doux. Cela va répandre toutes ces huiles autour et rendre son pelage super brillant et doux.

Si vous avez accès à un aspirateur de toilettage équin, cela améliorera aussi grandement l’apparence de son pelage. L’attache de la soufflante de l’aspirateur aide à enlever toutes les particules de poussière et l’aspiration de l’aspirateur stimulera encore plus ses glandes d’huile.

Retrouvez tous ces outils ici.

Protéger le pelage

Maintenant que vous avez votre manteau de rêve, assurez-vous de le protéger avec vigilance. Pour un pelage idéal, il est préférable de garder votre cheval à l’intérieur entre 9 heures du matin et 17 heures, car les rayons de soleil directs et brillants peuvent décolorer terriblement le pelage de votre cheval.

Si ce n’est pas possible, gardez votre cheval couvert d’un drap léger (dans les climats plus frais) ou d’un drap de mouche en filet (dans les régions plus chaudes) pour éviter les dommages causés par le soleil.

Je vous suggère de lui vaporiser quotidiennement un produit hydratant équin qui contient un écran solaire.

Évitez d’utiliser des sprays brillants à base de silicone sur le pelage de votre cheval. Celles-ci sont acceptables pour une utilisation occasionnelle lors d’expositions, mais ne sont pas recommandées pour une utilisation quotidienne car elles scellent le follicule pileux et l’empêchent d’absorber l’humidité.

Réduisez au minimum les bains savonneux (pas plus d’une fois par mois, ou avant les expositions), car ceux-ci enlèvent inutilement les huiles du pelage. Si votre cheval transpire, n’hésitez pas à l’arroser avec de l’eau propre (puisque cette transpiration peut ternir le pelage), mais n’utilisez pas de shampooing ou de savon.

Si vous suivez ces instructions simples, votre cheval devrait briller comme un champion en un rien de temps. Vous pouvez parier que lors de votre prochaine exposition, compétition ou randonnée, tous les yeux seront rivés sur votre cheval magnifique et brillant et que tout le monde vous demandera comment vous avez réussi à le rendre si beau!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *